CHIRURGIE ESTHETIQUE DES SEINS : AUGMENTATION PAR PROTHESES, LIFTING OU REDUCTION MAMMAIRE


Augmentation mammaire par prothèses, lifting ou réduction des Seins


chirurgien esthétique spécialiste augmentation mmammaire poitrine à Paris Docteur Philippe Chout



Les seins sont un emblème de Beauté et un puissant symbole de Féminité. Une belle poitrine, un beau décolleté sont des atouts considérables. Le décolleté attire les regards comme un aimant.

L'augmentation mammaire par prothèse est une intervention chirurgicale esthétique subtile qui doit donner un résultat très naturel. La poitrine n’a pas nécessairement à être volumineuse pour être belle. Spécialist de la chirurgie esthétique des seins je donne mon avis et des conseils sur le meilleur choix de tailles des implants. Souvent il est demandé de passer d'un petit bonnet A ou B à un bonnet C ou D. On peut améliorer l’apparence de la poitrine et la taille des seins sans implants mammaires. Le transfert de graisse (lipofilling) sous la peau ou dans le muscle pectoral (pas dans la glande) permet de gonfler les contours sous cutanés des seins ( et pas la glande elle même) et surtout de masquer des vagues que l’on voit parfois après augmentation par pose de prothèses mammaire chez les femmes minces ou qui ont peu de glande. Il vaut mieux en pareil cas associer d'emblée un tranfert de graisse à l'augmentation mammaire par prothèses. Le prix et leesl tarifs de l'augmentation mammaire sont expliqués en consultation


Cette page contient de la nudité partielle qui ne convient pas à tout public. Contrôle parental.

Photos avant après augmentation des seins par prothèses mammaires gel de silicone par voie aréolaire par Dr Chout


photos avant apres augmentation mammaire protheses seins dr Philippe Chout avis photos avant apres augmentation mammaire par implants silicone dr Philippe Chout avis
Avis  coneseil Dr Philippe Chout augmentation des seins par prothèses Dr Philippe Chout Paris avis augmentation mammaire de la poitrine

Il s'agit d'un excellent résultat obtenu par le docteur Philippe Chout dans le cas difficile de cette patiente de 40 ans. En effet les seins étaient asymétriques et il y avait une différence de volume et de position du sillon sous-mammaire. Il a fallu combiner expertise technique et la perception artistique pour obtenir ce résultat. Les seins sont très naturels visuellement comme au toucher...

Augmentation mammaire par prothèses


Le principe de l'augmentation mammaire par prothèses

Le principe de l'opération d'augmentation mammaire est d’accroitre le volume apparent des seins en plaçant un implant mammaire , une prothèse derrière et sous la glande mammaire, et derrière le muscle pectoral également. Ainsi ce qui est vu et touché est en premier la glande mammmaire. La prothsèe n'est pas perçue car elle est loin derrière quand il y a assez de glande et de graisse .Le caractère esthétique du résultat est conditionné et étroitement limité- indépendamment de la qualité du geste chirurgical- par la largeur du thorax, le volume mammaire, la position initiale du sillon, la symétrie des sillons et aréoles, l’épaisseur du tissu graisseux, la qualité et le relâchement de la peau, ainsi que l’évolution cicatricielle. Les prothèses mammaires actuellement autorisées ont une enveloppe en silicone solide et sont remplies soit de sérum physiologique c’est-à-dire d’eau salée, soit d’un gel cohésif de silicone. Les prothèses contenant du sérum ont une longévité moindre d’environ sept ans, contre douze à quinze ans pour les prothèses qui contiennent du silicone. L’innocuité carcinologique des prothèses mammaires est prouvée, elles ne provoquent pas de cancer et ne gênent pas la surveillance normale du sein. La qualité des prothèses autorisées en France est contrôlée par et sous la surveillance de l’AFSSAP.

La pose de prothèses mammaires ne contre-indique ni la grossesse ni l’allaitement. L'allaitement est possible après la pose de prothèses mammaires car elles sont posées en arrière de la glande mammaire et n’interfèrent pas avec la lactation. Les prothèses doivent être changées après quinze années (dans le meilleur des cas) ; choisir d’avoir des prothèses mammaires implique donc accepter ipso facto les ré-interventions ultérieures, et être en mesure d’y faire face financièrement. Une fuite massive de silicone (1/200) peut survenir avant ce délai et imposer un changement de prothèses à vos frais. Les prothèses mammaires sont des corps étrangers pour l’organisme, la perspiration de silicone à travers la paroi des prothèse et leur présence peut engendrer une réaction de rejet à type de fibrose locale aboutissant parfois à la formation d’une coque (sein dur, déformé et douloureux). La survenue de coque est très rare pour les prothèses remplies de sérum physiologique. Cette complication parfois tardive peut atteindre une fréquence de 10 % des cas pour les prothèses remplies de gel de silicone à parois lisse, mais beaucoup moins pour les prothèses à parois texturée. Si cette coque éventuelle est importante et résiste au traitement médical (pétrissage, malaxage), une intervention pour enlever la coque pourrait être indiquée (moins de 9 % des cas) au frais du patient.

Les prothèses peuvent être posées par voie axillaire, par voie aréolaire ou par voie sous-mammaire, selon le choix du chirurgien, qui prime tout autre considération et que la patiente doit de ce fait accepter. Il ne faut pas prendre un médicament contenant de l'aspirine ou de l’ibuprofène dans les huit jours qui précédent et qui suivent l'intervention ce médicament empêche l’agrégation des plaquettes et augmente le risque hémorragique. Il est toujours préférable d’interrompre la prise de la pilule contraceptive pendant un cycle pour diminuer le risque de phlébite post opératoire. Il nous semble indispensable d’obtenir l’accord de votre époux ou de votre partenaire dûment informé par vos soins avant l’intervention. Une palpation des seins ainsi que des photographies médicales seront pratiquées avant et après l'intervention. Une mammographie sera pratiquée si vous avez plus de 36 ans.

700


Vidéo et photos avant après augmentation mammaire prothèses voie axillaire et lipofilling seins et fesses


augmentation mammaire photos avant après Dr Philippe Chout Paris  Seins augmentation par implants mammaires en silicone   Dr Philippe Chout
 chiurrgien esthétique spécialiste de l'augmentation mammaire à Paris   conseil améliorer volume  des seins bonnnet A ,B, C, D chirurgie esthétique Paris
Photos avant après augmentation mammaire par prothèses breast before augmentation with silicon implant  through axilla incision by Dr Chout
dr philippe chout breast augmentation specialist reviews
breast enlargement bad or good scar reviews by dr Philippe Chout

Cette jeune femme a bénéficié d'une augmentation mammaire par prothèses posées par voie axillaire derrière le muscle pectoral. Elle a également bénéficié d'un transfert de graisse dans les seins et dans les fesses, après qu'elle ait été prélevée sur l'abdomen et les hanches. La série de photo permet d'apprécier l'harmonie de la silhouette et le rendu de l'augmentation mammaire habillée ou déshabillée


750


L’OPERATION POUR AUGMENTATION MAMMAIRE

L'opération se déroule sous anesthésie générale. Une consultation préopératoire avec un Médecin anesthésiste sera pratiquée à vos frais. Une prise de sang et des examens biologiques seront prescrits. L’intervention est brève, elle dure une heure trente environ. La durée de l'hospitalisation est habituellement de 24-48 heures . Elle est en définitive fonction des sécrétions présentes dans les drains. L’activité professionnelle est reprise en règle générale après le huitième jour. Il est recommandé de venir à la clinique avec des vêtements et une chemises de nuit ample qui se ferment devant et le contenseur mammaire de Marque médical Z. Il est très important que la patiente assiste à toutes les consultations post-opératoires (7ème , 14ème ,28ème jour, J60, J180, J+365 etc... ) et se conforme aux prescriptions chirurgicales de mise en place d’un contenseur élastique qui ajuste la position des prothèses, et les maintiens en place ainsi que le port d’un soutien-gorge particulier, de type « nuage » ou « coque » de Lejaby. La position des prothèses et donc la forme du sein est modifiable par ces procédés dans les premières semaines suivant l’intervention. Un placement inadéquat du soutien ou du contenseur par la patiente peut modifier définitivement la forme finale du sein. Les ecchymoses et la crépitation neigeuse sous-cutanée sont normales et régressent en huit jours. Parfois il sera nécessaire de réaliser des ponctions répétées de liquide lymphatique s’il s’accumule autour de la prothèse. Les douleurs que l’intervention occasionne, cèdent en quelques jours grâce aux antalgiques et aux myorelaxants.

660

APRES l'OPERATION POSE D'IMPLANTS MAMMAIRES

La patiente rentre chez elle avec un simple pansement sur les incisions et un contenseur mammaire qui sert à pousser les seins vers le bas en cas de voie axillaire. Sinon pour une voie aréolaire un soutiens gorge en coton sans armature qui se ferme devant. Les soins seront quuotidiens: nettoyer les incisions avec de la bétadine et courvrir par pansement. Repos, pas d'effort, pas de sport pendant 3 semaines. Le gonflement habituel et les ecchymoses disparaisent en une semaine ou deux environ. Le résultat final ne sera jugé qu'après plusieurs mois, le temps que les seins se placent.

Les deux premières semaines, une sensation de tension, et une gêne lors des mouvements des bras sont habituelles. Il faut éviter un amaigrissement trop important ou une maigreur trop marquée afin de ne pas rendre la prothèse visible et palpable. Des plis peuvent êtres perceptibles chez les femmes minces ou qui ont peu de glande mammaire indépendamment de la qualité du travail chirurgical.

Des complications peuvent survenir Elles sont rares, mais elles peuvent nécessiter une voire des ré-opérations : • Une accumulation récurrente de liquide lymphatique ou hématique autour de la prothèse ou avec indications de ponctions itératives est une complication bénigne souvent vue dans les trois semaines qui suivent l’opération.

• Les fuites de silicone avec necessité de changer la prothèse à vos frais (1 cas pour 200), la fuite de gel de silicone peut entraîner une migration du gel à distance ou la formation de granulome (siliconome). Les coques (capsule péri prothétique) par réaction fibrosante de l’organisme avec durcissement du sein plus ou moins prononcées, douleurs et déformation de l’implant peuvent parfois nécessiter des ré-interventions avec capsulotomie ou capsulectomie et changement d’implant au frais du patient. Au pire la dépose de l’implant peut être décidée.
• Les plis perceptibles et, visibles sous la peau, sont inévitables chez les femmes trop minces ou ayant peu de glandes, il est recommandé de ne pas perdre de poids mais d’en prendre un peu. Le traitement préventif ou curatif peut être de transférer de la graisse soit idéalement en même temps que la pose de prothèses (+3500 euros) soit ultérieurement, si il y a suffisamment de graisse. L’hématome, l’hémorragie, l’anémie, la transfusion, l’infection superficielle ou profonde abcédée, l’infection nosocomiale, un désordre immunitaire, des troubles de la cicatrisation de l’incision, une fibrose une cicatrice pigmentée ou dépigmentée, une cicatrice défectueuse, rétractile ou chéloïde, une tuméfaction une nécrose cutanée, un pneumothorax, une perforation thoracique. ‘élongation d’un nerf peut entrainer une parésie ou une hypoesthésie le plus souvent transitoires. Des vergetures des seins. Les troubles de la sensibilité (une hypoesthésie, une hyperesthésie, des douleurs chroniques).
• Une position trop externe ou trop haute de la prothèse si elle glisse en arrière du muscle peut nécessiter une ré-intervention, par une autre voie d’abord et avec une nouvelle cicatrice.

700

Au total la pose de prothèse mammaire est une intervention simple qui permet d'augmenter le volume de la poitrine tout en gardant une apparence et une consistance naturellle. Le transfert de graisse sous cutané dans le décolleté est une technque associée qui améliore les résultats esthétique.



Videos et photos avant après petite augmentation mammaire par prothèses de 240 cc posées par voie axillaire


Augmentation mammaire de volume modéré par pose de prothèse de 240 cc rondes derrieère le muscle pectoral. De bonnet A à bonnet B Dr Philippe Chout Paris.



Augmentation mammaire par prothèses posées par voie axillaire implants de 370 cc


Augmentation mammaire de volume modéré par pose de prothèse de 370 cc rondes derrieère le muscle pectoral. De bonnet A à bonnet C+ Dr Philippe Chout Paris.


Vidéo augmentation du volume des seins par prothèses mammaires voie axillaire

Vidéo de la pose de prothèse pré-remplies de gel de silicone forme ronde profil moyen, par voie axillaire. Quand il y a de la glande et de la graisse , le placement à l'endroit approprié sous l'équateur , sous le muscle pectoral permet sans prothèses anatomiques d'obtenir quand même une forme très naturelle. Au fond les prothèses anatomiques ne sont indispensables que si il n'y a pas ou très peu de glande mammaire


700


Photos avant après augmentatinon mammaire par implants Docteur Philippe Chout, médecin , chirurgien esthétique à Paris
 conseil avis spécialiste  augmentation mammaire Prais
 prix augmentation mammaire Paris dr Philippe Chout  meilleur spécialiste augmentation mammaire à Paris

Having nice breast and a nice cleavage without push-ups is a very serious asset, that attract attention like a magnet. Same Lady shown above with a bra, then before and after her breast enlargement without bra.This is very helpful for the future patients to figure out their future appearances.

750

Photos avant après augmentation mammaire par prothèses en silicone
Photos avant après augmentation mammaire par prothèses en silicone dr Philippe Chout Photos avant après augmentation mammaire par prothèses en silicone dr Philippe Chout
Photos avant après meilleur chirurgien esthétique spécialiste de l' augmentation mammaire par prothèses en silicone dr Philippe Chout
meilleur chirurgien esthétique spécialiste de l' augmentation mammaire par prothèses en silicone dr Philippe Choudr Philippe Chout

750

Photos before after breast augmentation throuhg an armpit incision

breast augmentation Dr Philippe Chout bad reviews


Vidéo avant après augmentation mammaire Dr. Philippe Chout Paris


Augmentation mammaire par prothèses pré-remplies de gel de silicone 300cc ronde posées par voie axillaire. La pateiente est très contente, car les seins ont une apparence et une consistance naturelle .Elle est passée d'un petit B à un bonnet D bien rempli.

900


AUGMENTATION MAMMAIRE PAR TRANSFERT DE TISSUS ADIPEUX (GRAISSE) : LE LIPOFILLING MAMMAIRE


Dr Philippe Chout palsstic surgeon cosmetic surgery website


Le résultat très esthétique de la combinaison d'une augmentation mammaire par implants et d'un transfert de graisse, qui donne une apparence et un toucher très naturel. Dr Philippe Chout


Le lipofilling mammaire par transfert de graisse

Le lipofilling mammaire est une opération qui consiste à injecter la propre graisse du sujet dans et autours des seins ; il s’agit d’une autogreffe de tissus- adipeux. La technique du transfert de tissus adipeux lipofilling, devient très populaire chez les femmes qui souhaitent une augmentation de la poitrine sans avoir à recourir à des prothèse artificielles en gel de silicone. Le lipofilling mammaire est une chirurgie fiable et sûre pour augmenter modérément le volume des seins.

Elle a été validée par L’HAS , la haute autorité de santé, pour la chirurgie plastique réparatrice, avant d’être autorisée en chirurgie esthétique. L’opération d’augmentation mammaire par injection de graisse dans les seins, aussi appelée lipofilling mammaire consiste en l’injection de graisse pour augmenter le volume des seins. La réinjection de la propre graisse de la patiente dans ses seins permet d’augmenter le volume mammaire. C’est donc une technique naturelle sans introduction de corps étranger. Elle n’augmente pas le risque de cancer du sein.



Vidéo avant après augmentation mammaire silicone voie axillaire et lipofilling seins et fesses

Les indications du lipofilling des seins

Le lipofilling des seins s’adresse aux femmes qui souhaitent :

- Soit augmenter le volume de la poitrine de façon modérée,
- Soit gagner un ou deux bonnets de soutien-gorge. Par exemple passer d’une soutien gorge 85 B à un 85 C.
- Soit obtenir un bombé du haut des seins pour améliorer le bombé xu décolleté.

- Cependant les femmes qui désireraient une augmentation de volume importante, il est plutôt préconisé la pose de prothèse mammaire, laquelle peut être accompagnée aussi d’un transfert de tissus adipeux.
- Le transfert de graisse peut aussi être utilisé pour épaissir le panicule cutané et ainsi dissimuler des côtes trop visibles au-delà de la base des seins, ce que ne peut pas faire un implant. Ces deux techniques se complètent très bien on le voit ...
- Corriger certains défauts dus aux prothèses par exemple quand les implants sont visibles sous la peau chez la femme mince et qu’elles font un effet de vagues.
- Le lipofilling par injection de graisse permet également d’obtenir un effet de lifting du sein en maintenant mieux la poitrine ,
il peut atténuer légèrement la ptôse au niveau du sillon mammaire lorsque les seins sont légèrement moins tendus et moins fermes afin de gagner un peu de tonicité.
- Redonner de la fermeté et de l’élasticité à des seins moins tendus.
- Lisser par remplissage un décolleté fripé y compris devant le sternum, comme l’on voit après le sommeil.

Il est indispensable que a patiente aie suffisamment de graisse suffisantes, car chaque fois que l’on prélève 100 cc de graisse, après purification il ne reste que 40 cc de tissus adipeux viable que l’on peut réinjecter. Les patientes trop minces qui auraient le plus besoin d’un transfert de graisse sont hélas celles chez lesquelles, cette technique est parfois inefficace … faute de graisse en quantité et en qualité suffisante. Les récentes recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) n’impose plus l limite d’age,de 35 ans pour le lipofilling mammaire. Par principe de précaution, on évitera toutefois l’intervention chez la femme qui a des antécédents familiaux de cancer du sein.


Déroulement de l’intervention pour lipofilling mammaire.


Peut-on réinjecter directement la graisse prélevée? Non justement !

La graisse, une fois prélevée doit être soigneusement préparée avant d’être réinjectée dans les seins. Lorsque le chirurgien esthétique prélève la graisse, elle est impure. Une purification est réalisée par filtration graisseuse et centrifugation, étape minutieuse qui prend du temps. C’est finalement la graisse pure qui va être réinjectée dans la zone mammaire à l’aide de fines canules. Les seins gagnent ainsi en volume et en galbe.

L’intervention d’augmentation mammaire par injection de graisse dure entre 1h et 2h. L’opération peut être réalisée en ambuatoire mais, en fonction des zones à prélever, la durée de séjour à la clinique est plutôt de 1 nuit. L’augmentation des seins est en général réalisée sous anesthésie générale. La patiente est endormie et ne ressent rien pendant l’intervention. La réinjection de graisse dans les seins est en général peu douloureuse. En revanche, il peut y avoir des douleurs au niveau des zones de prélèvement de la graisse. Les patientes les décrivent souvent comme de « grosses courbatures. » Des antalgiques appropriés sont alors prescrits. Il n’est pas nécessaire d’arrêter la pilule avant l’opération. L’opération commence par faire une infiltration au sérum des zones à aspirer et une lipoaspiration douce suffisantes, le plus souvent au niveau des de la culotte de cheval , des hanches ou de l’abdomen. La graisse obtenue est alors lavée méticuleusement, purifiée et centrifugée , afin d’obtenir du tissus adipeux pur. Ensuite ce greffon est répartit dans les seins à l’aide de très fines canules (= aiguilles) de 2 mm. Je n’injecte pas plus de 200 centimètres cubes de graisse par sein afin d’optimiser les chances de réussite de la greffe.

Les avantages lipofilling mammaire par le tissus adipeux du sujet : - Il n'y a pas risque de rejet d’allergie ou puisque la graisse utilisée est celle de la patiente.
- Il n’y a pas de cicatrices, juste de très fines incisions dissimulées sous le pli du sein.
- Il n’y a pas risque de coque mammaire comme cela est possible dans le cas des prothèses en silicone.
- La poitrine est augmentée et dans le même temps opératoire la silhouette est affinée, ce qui est une combinaison très esthétique.
- Souvent maintenant chez les femmes minces ayant peu d’épaisseur de glande et de graisse, on associe d’emblée le lipofilling des seins avec la pose d’implants.
La graisse matelaasse et sépare mieux la prothèse de la superficie de la peau ce qui donne un aspect plus naturel.

Les suites après un lipofilling des seins
En fin d'intervention, le chirurgien referme les incisions avec du fil résorbable et pose un pansement et un soutien-gorge de contention en coton sans armature qui se ferme devant, type Triumph sport ou équivalent. Il y aura un œdème modéré et des ecchymoses qui se résorbent en quelques semaines. Il est conseillé de se reposer pendant trois à sept jours et de porter le soutien gorge de façon continue jour et nuit. La douche est possible dès le lendemain de l’opération. La reprise du sport peut se faire après un mois. Les risques et les complications possibles du lipofilling mammaire

Réalisée par un Chirurgien qualifié en Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique dans une clinique agréée pour la Chirurgie esthétique, le lipofilling mammaire est une intervention maîtrisée. Comme toute chirurgie des complications sont rares mais possibles, elles sont détaillées dans la fiche d’information de la Société Française de Chirurgie esthétique et plastique et vous seront expliquées lors de la consultation. Bien gérée, une complication laisse peu ou aucune trace. Le suivi post opératoire est donc indispensable.

Les complications possibles sont l’hématome, l’infection, la cytostéatonécrose. L’apparition de microcalcifications à la mammogaphie. Les questions médicales de cette évaluation portent principalement sur la sécurité de l’acte d’autogreffe de tissu adipeux dans le sein. Prenant en considération la diffusion en pratique clinique de la technique de l’autogreffe de tissu adipeux et l’absence de signal négatif sur les aspects de sécurité de cet acte, la HAS considère, que l’autogreffe de tissu adipeux constitue une modalité chirurgicale possible dans la chirurgie réparatrice, reconstructrice et esthétique du sein, en dehors de la symétrisation du sein controlatéral au décours d’une chirurgie carcinologique mammaire.

Les contre-indications d’un lipofilling mammaire Il faut éviter de réaliser un lipofilling mammaire en cas d’antécédent de cancer du sein ou de l’ovaire personnel ou familial, de lésions mammaires atypiques , de bilan sénologique classée AC3 ou plus , d’antécédent d’irradiation du thorax. Les dernières recommandations de la Haute Autorité de Santé ne posent pas de limite d’âge pour réaliser un lipofilling des seins

Les résultats du lipofilling mammaire
A condition qu’il y ait suffisamment de graisse à prélever , l’augmentation du volume mammaire obtenue est en général de 100 à 200cc, c’est à dire un bonnet , voire deux au maximum dans les cas les plus favorable. La graisse peut avoir plus de mal à s’intégrer dans son site d’implantation mammaire au delà de ces volumes. Le résultat du lipofilling mammaire est certes visible immédiatement, mais il sera définitif qu’après trois mois quand la greffe aura pris. Il est tout à fait normal qu’il y ait une légère perte de volume dans les semaines qui suivent l'intervention. . Dans les cent premiers jours, l’oèdème va diminuer et les greffons vont prendre dans le site receveur. En général la prise est de l’ordre de 80%. Les seins sont plus gros et plus fermes. En fonction de l’augmentation du volume souhaitée, de une à trois séances pourraient être nécessaires. L’apparence de la poitrine est très naturelle. Une fois que la greffe de graisse a pris, elle est définitive. Les cellules graisseuses étant un tissu vivant, en cas de prise ou de perte de poids, les seins augmenteront ou diminueront aussi de volume.

Quels sont les tarifs du lipofilling mammaire ? Le prix d’un lipofilling des seins est variable. Le tarif d’une réinjection de graisse dépend des gestes à réaliser, des quantités à injecter, du nombre de séance prévues, de la durée de séjour à la clinique et de ses tarifs, de la clinique, des qualifications du chirurgien et de ses titres, des zones où il faut prélever la graisse… Seul le devis individuel et personnalisé remis en consultation est contractuel.


1000



LA MASTOPEXIE et LA MAMMOPLASTIE : Remonter les seins ptosés ou bien réduire le volume des seins.


MASTOPEXIE CHIRURGIE DE LA PTOSE MAMMAIRE : PLASTIE MAMMAIRE POUR PTOSE


- DEFINITION

La ptose mammaire est dé nie par un a aissement du sein et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse et de plus fréquemment «déshabité» dans sa partie supérieure. La ptose peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement important ou au décours d’une grossesse avec allaitement. Elle peut être isolée : on parle alors de ptose pure. Elle peut aussi être associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire qui pourra être réduite à la demande. On peut à l’inverse observer une ptose mammaire dans le contexte d’un sein trop petit (hypoplasie ou hypotrophie mammaires) qui pourra alors éventuellement être compensée par l’ajout d’une prothèse mammaire ou un transfert graisseux.
Ces défauts esthétiques ne justi ent pas une prise en charge par l’Assurance-Maladie.

- OBJECTIFS et PIRINICPES
L’intervention chirurgicale a pour but de replacer l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire a n d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés. L’opération consiste à remodeler le sein en agissant sur l’enveloppe cutanée et sur le tissu glandulaire. La glande est concentrée et placée en bonne position. Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue. et une belle forme au nouveau sein.
Ces gestes permettent de replacer l’aréole et le mamelon qui étaient trop bas situés. Les berges de la peau qui ont été découpées sont suturées en finn d’intervention : ces sutures sont à l’origine des cicatrices. En cas de ptose très importante, la cicatrice à la forme d’un T inversé avec trois composantes , ronde péri-aréolaire au pourtour de l’aréole à la jonction disctrète de la peau brune et la peau blanche; -verticale visible entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous mammaire; - horizontale dissimulée dans le sillon sous mammaire. La longueur de la cicatrice horizontale est proportionnelle à l’importance de la ptose.

La mastopexie avec 3 cicatrices en ancre de marine
Où sont situées les cicatrices de la mastoxpexie opératin qui remonte les seins  ?


Plus souvent, en présence d’une ptose mammaire modérée, on peut réaliser une méthode dite « verticale » qui permet de supprimer la cicatrice horizontale dans le sillon sous mammaire et de réduire la rançon cicatricielle à ses composantes verticale. Personnellement je trouve que la cicatrice verticale est la plus visible des trois, quisqu'elle est exposée sur une convexité, au lieu d'être cachées dans une concavité. Je préfère la technique soit avec cicatrice unique ronde ( mais elle a tendance à donner une forme en tomate) et la technique avec cicatrice ronde et une horizontale dissimulée dans le sillon sous-mammaire, qui peut donner une jolie forme en poire ou en ogive.


La tachnique à cicatrice verticale
Où sont situées les cicatrices de la mastoxpexie opératin qui remonte les seins  ?


Avec la technique dite verticale, il y a une cicatrice ronde autour de l'aréole et verticale sous le seins, non dissimulée...
Dans certains cas de ptose mammaire très modérée, il est possible d’utiliser une technique qui permet d’ffectuer la correction de l’affaissement uniquement avec une cicatrice ronde autour de l’aréole.

1 seule cicatrice ronde, round block
Où sont les cicatrices de la mastoxpexie opération qui remonte les seins  ?


Enfin, lorsque la ptose est associée à une insu sance de volume (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de mettre en place, dans le même temps opératoire, une prothèse pour redonner au sein un volume satisfaisant, ou un complément graisseux pour améliorer le décolleté. Dans ce cas, la surface de peau enlevée est moins importante. et donc les cicatrices plus courtes. Il est alors parfois possible de retirer l’excès de peau autour de l’aréole et de limiter ainsi la cicatrice uniquement ronde péri-aréolaire, ou à une ronde périaréolaire et une horizontale dans le sillon (discrète) mais sans la verticale qui est visible.

Cette technique élégante convient bien aux femmes notamment brésilienne qui veulent une forte poitrine.

Où sont cachées les cicatrices de la mastoxpexie opération qui remonte les seins  ?


1050



AVANT L’INTERVENTION

Une plastie mammaire pour ptose peut être effeectuée à partir de la fin de la croissance et, au-delà, pendant toute la durée de la vie. Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible. L’allaitement, quant à lui, est le plus souvent possible après une plastie mammaire. Cependant, on ne peut pas le promettre dans tous les cas et il faut mentionner le risque d’une impossibilité d’allaiter après certaines plasties mammaires pour ptose. Le risque de survenue d’un cancer n’est pas augmenté par cette intervention. Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention. Outre les examens pré-opératoires habituels, un bilan radiologique du sein est prescrit (mammographie, échographie). L’arrêt d’une éventuelle contraception orale peut être requis, notamment en cas de facteur de rsiques associés (obésité, mauvais état veineux, trouble de la coagulation). Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

LA QUESTION DU TABAC
Les données scientifiques sont, à l’heure actuelle, unanimes quant aux e ets néfastes de la consommation tabagique dans les semaines entourant une intervention chirurgicale. Ces effets sont multiples et peuvent entrainer des compli- cations cicatricielles majeures, des échecs de la chirurgie et favoriser l’infection des matériels implantables (ex : implants mammaires). Pour les interventions comportant un décollement cutané tel que l’abdominoplastie, les chirurgies mammaires ou encore le lifting cervico-facial, le tabac peut aussi être à l’origine de graves complications cutanées. Hormis les risques directement en lien avec le geste chirurgical, le tabac peut être responsable de complications respiratoires ou cardiaques durant l’anesthésie. Dans cette optique, la communauté des chirurgiens plasti- ciens s’accorde sur une demande d’arrêt complet du tabac au moins un mois avant l’intervention puis jusqu’à cicatrisa- tion (en général 15 jours après l’intervention). La cigarette électronique doit être considérée de la même manière. Si vous fumez, parlez-en à votre chirurgien et à votre anesthésiste. Une prescription de substitut nicotinique pourra ainsi vous être proposée. Vous pouvez également obtenir de l’aide auprès de Tabac-Info-Service (3989) pour vous orienter vers un sevrage tabagique ou être aidé par un tabacologue. Le jour de l’intervention, au moindre doute, un test nicotinique urinaire pourrait vous être demandé et en cas de positivité, l’intervention pourrait être annulée par le chirurgien.


TYPE D’ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D’HOSPITALISATION

Type d’anesthésie : Il s’agit d’une anesthésie générale, durant laquelle vous dormez complètement. Modalités d’hospitalisation : Une hospitalisation d’un à deux jours est habituellement nécessaire. Toutefois, dans certains cas, l’intervention peut être réalisée en ambulatoire, sous une anesthésie partielle c’est à dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance.


L’INTERVENTION

Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. En n d’intervention un pansement modelant, avec des bandes élastiques en forme de soutien-gorge, est confectionné. En fonction du chirurgien et de l’importance de la ptose, l’intervention peut durer d’une heure trente minutes à trois heures.




APRÈS L’INTERVENTION : LES SUITES OPÉRATOIRES

Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. Un gon ement (œdème) et des ecchymoses (bleus) des seins, ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras sont fréquemment observés. Le premier pansement est retiré au bout de 24 à 48 heures, remplacé par un pansement plus léger. Le pansement sera refait régulièrement jusqu’à ce que la cicatrisation soit acquise.
La sortie a lieu 24 à 48 heures après l’intervention, puis la patiente est revue en consultation deux à trois jours plus tard. On met alors en place un soutien-gorge assurant une bonne contention.
Le port de ce soutien-gorge est conseillé pendant environ un mois, nuit et jour, au décours de l’intervention. Les fils de suture, s’ils ne sont pas résorbables, sont retirés entre le huitième et le vingtième jour après l’intervention. Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 7 à 10 jours. On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.
LE RÉSULTAT
Il ne peut être jugé qu’à partir d’un an après l’intervention : la poitrine a alors le plus souvent un galbe harmonieux et naturel, symétrique ou très proche de la symétrie. Au-delà de l’amélioration locale, cette intervention a en général un reten- tissement favorable sur l’équilibre du poids, la pratique des sports, les possibilités vestimentaires et l’état psychologique. Il convient simplement d’avoir la patience d’attendre le délai nécessaire à l’atténuation des cicatrices et d’observer pendant cette période une bonne surveillance. Le sein opéré est un sein qui reste naturel et sensible, notamment aux variations hormonales et pondérales.

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction.
LES IMPERFECTIONS DE RESULTAT
Il s’agit essentiellement des cicatrices, qui font l’objet d’une surveillance attentive : il est fréquent qu’elles prennent un aspect rosé et gon é au cours des deuxième et troisième mois post-opératoires ; au-delà, elles s’estompent en général progressivement pour devenir, avec le temps, peu visibles. Elles peuvent toutefois demeurer élargies, blanches ou au contraire brunes. En ce qui concerne les cicatrices, il faut savoir que si elles s’estompent bien, en général, avec le temps, elles ne sauraient disparaître complètement. A cet égard, il ne faut pas oublier que si c’est le chirurgien qui réalise les sutures, la cicatrice, elle, est le fait de la patiente. Parfois, il peut persister une asymétrie des seins, qu’il s’agisse du volume, de la hauteur, de la taille ou de l’orientation des aréoles. Dans tous les cas, une correction chirurgicale secondaire peut être faite, mais il convient d’attendre au moins un an ou deux.
LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES
Une plastie mammaire pour ptose, bien que réalisée pour des motivations essentiellement esthétiques, n’est reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques inhérents à tout acte médical, aussi minime soit-il.
Cet acte reste notamment soumis aux aléas liés aux tissus vivants dont les réactions ne sont jamais entièrement prévisibles. Les suites opératoires sont en général simples au décours d’une plastie mammaire. Toutefois, des complications peuvent survenir, certaines d’ordre général, inhérentes à tout acte chirurgical, d’autres loco-régionales plus spéci ques de la plastie mammaire. Il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical.

En ce qui concerne l’anesthésie, lors de la consultation, le médecin anesthésiste informera lui-même la patiente des risques anesthésiques. Il faut savoir que l’anesthésie induit dans l’organisme des réactions parfois imprévisibles, et plus ou moins faciles à maîtriser : le fait d’avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent, exerçant dans un contexte réellement chirurgical fait que les risques encourus sont devenus statistiquement très faibles. Il faut savoir, effet, que les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d’immenses progrès ces trente dernières années, o rant une sécurité optimale, surtout quand l’intervention est réalisée en dehors de l’urgence et chez une personne en bonne santé.
En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualfié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement. Heureusement, les vraies complications sont rares à la suite d’une plastie mammaire pour ptose réalisée dans les règles. En pratique, l’immense majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patientes sont pleinement satisfaites de leur résultat. Pour autant, et malgré leur faible fréquence, vous devez être informée des complications possibles :

• La survenue d’une infection nécessite un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical.
• Un hématome peut nécessiter un geste d’évacuation.
• Un retard de cicatrisation peut parfois être observé qui allonge les suites opératoires.
• Une nécrose de la peau, de la glande ou de l’aréole, en fait rarement observée avec les techniques modernes, peut être responsable d’un retard de cicatrisation (le risque en est très accru par l’intoxication tabagique).
• Des altérations de la sensibilité, notamment mamelonnaire, peuvent parfois persister même si la sensibilité redevient le plus souvent normale dans un délai de 6 à 18 mois.
• Surtout l’évolution des cicatrices peut être défavorable avec la survenue de cicatrices hypertrophiques, voire chéloïdes, d’apparition et d’évolution imprévisibles, qui peuvent com- promettre l’aspect esthétique du résultat et requièrent des traitements locaux spéci ques souvent longs. Ainsi, dans la très grande majorité des cas, cette intervention, bien étudiée au préalable et correctement réalisée, donne un résultat très appréciable, même si la rançon cicatricielle inévitable en reste le principal inconvénient.
v Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas. Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant.

950

Réparer la silhouette de la Femme après les grossessses.


LIFTING DES SEINS + PROTHESES

Les femmes plus agées ou ayant eu des grossesse présentant à la fois une insuffisance du volume et une ptose marquée, c’est-à-dire des seins tombants représentent un cas très particulier et moins favorable. En pareil cas, la seule pose de prothèse ne suffira pas à corriger l’aspect tombant et vidé du sein. Elle donnerait juste de gros seins tombants. Il s’agit de femme plus âgée, présentant une qualité de peau et de glande souvent médiocre, la ptose est souvent asymétrique. Un redrappage de la peau par concentration péri aréolaire avec une cicatrice sur le sein en forme de T inversé pourra être nécessaire d’emblée ou dans un second temps. Il s’agit d’une autre intervention qui sera facturée séparément. Souvent une retouche ultérieure sera nécessaire pour adapter la quantité de peau à la position de la prothèse. La durée et la difficulté de cette double opération sont plus importants, le coût est donc plus élevé. Le résultat final apporte une amélioration vestimentaire, mais le sein nu n’est jamais aussi beau que le sein juvénile naturel. Ces femmes d’age moyen dont la texture cutanée et mammaire est souvent médiocre doivent donc tempérer leurs demandes et espoirs esthétiques, d’un certain réalisme anatomique.



Vidéo avant après mastopexie et augmentation mammaire par prothèses + plastie abdominale et lipoaspiration

Réparer la silhouette de la femme après les grossessses quand les seins sont tombants et vidés et que la peau du ventre est relâchée. Vidéo avant après mastopexie augmentation mammaire par prothèses plastie abdominale et liposculpture. C'est la patiente qui a choisi la taille des implants selon son goût et ses objectifs. Elle souhaitait aoir une grosse poitrine mais bien remontée. Docteur Philippe Chout

mastopexie et prothèses mammaires par Dr Philippe Chout
=

1225


MASTOPEXIE POUR PTOSE MAMMAIIRE ET PLASTIE ABDOMINALE DANS LE MEME TEMPS
Breast uplift surgery mastopexy dr Philippe Chout breast uplift surgery specialist mastopexy dr Philippe Chout plastic surgeon
after breast uplift surgery mastopexy dr Philippe Chout after liposuction tummy tuck and reast uplift surgery mastopexy dr Philippe Chout


Cettte femme de 52 ans a banaficié dans un seul temps d'une chirurgie réparatrice de la silhouette combinant une petite plastie abdominale et une mastopexie avec cicatrices ronde péri-éréolaire, verticale et horizontale. Elle peut porter un bikini à la plage , ou de la lingerie sans que ses cicatrices se voient.



1200






Contacter le docteur Philippe Chout


La prise de rendez-vous et la délivrance d'information se font par email exclusivement à l'adresse : drphilippechout@protonmail.com




social-networks-follow-dr-philippe-chout-reviews-website-avis-site-internet.jpeg